EASYBREATH® - Questions les plus fréquentes (FAQ)

1. Quelles précautions dois-je prendre avec mon Easybreath® ?

Une seule vigilance : LE SABLE.
- Comme pour vos lunettes de soleil, il faut éviter de mettre votre Easybreath® au contact du sable. Le sable va rayer la vitre de votre masque.
- En présence de sable, ne forcez pas pour clipper le tuba. Rincez le tuba et le masque avant de les emboîter.
- Le sable peut également bloquer le flotteur qui est dans le tuba. Rincez le tuba énergiquement ou utilisez une clef que vous passerez à travers les aérations arrières du tuba, pour débloquer le flotteur. Puis, rincez le tuba afin d’évacuer définitivement le sable.
Pour garantir durablement toutes les promesses de votre Easybreath®, lavez ce dernier à la main et avec du produit vaisselle, après chaque semaine d’utilisation. Puis, rangez-le dans son filet aéré.

 

2. Pourquoi y a-t-il 3 tailles de masque pour les adultes ?

L'EASYBREATH® est pour l'instant proposé en 3 tailles ADULTES qui permettent de couvrir 90% des visages mondiaux d'hommes et de femmes (Européens, Asiatiques,...) :
- la petite taille adulte, plutôt pour les femmes et adolescents : S/M
- la taille moyenne adulte : M/L
- la grande taille adulte, plutôt pour les hommes : L/XL



3. Quelle taille d'Easybreath® choisir ?

L’idéal est d’essayer les 4 tailles dans votre magasin Décathlon. Une fois le masque serré sur votre visage, ce sera la bonne taille s’il n’y a pas d’espace entre votre menton et la jupe en silicone du masque.
 


Si vous ne pouvez pas vous rendre en magasin, ou que vous préférez commander votre EASYBREATH® sur internet (www.decathlon.fr), voici comment choisir votre taille, de chez vous.


choix-taillant_easybreath


La bouche fermée, mesurez la distance entre le creux situé en haut de votre nez et le bas de votre menton :
- pour une mesure inférieure à 10 cm, optez pour une taille XS ;
- pour une mesure comprise entre 10 cm et 12 cm (optez pour la taille S/M) ;
- pour une mesure comprise entre 12 cm et 13 cm (optez pour la taille M/L) ;
- pour une mesure supérieure à 13 cm, optez pour la taille L/XL.

À réception de votre Easybreath®, enfilez-le pour vérifier qu'il n'y a pas d'espace entre le bas du masque et votre menton (voir vidéo ci-dessus).
 


4. Mon Easybreath® n’est pas étanche ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer des entrées d'eau :
- la plus fréquente est un mauvais choix de taille. L’Easybreath® est proposé en 3 tailles pour les adultes. S/M pour les visages fins (80% des femmes), M/L pour les visages "medium" et L/XL pour les grands visages.
Reportez-vous au sujet du choix de la taille ;
- attention messieurs : la barbe peut être responsable d’importantes entrées d’eau. Elle empêche l’étanchéité parfaite entre la jupe en silicone du masque et votre peau ;
- pour les personnes aux cheveux longs, évitez que ces derniers ne se mettent entre votre front et le masque.



5. Le flotteur dans le tuba est bloqué, que dois-je faire ?

Pour profiter pleinement et durablement de votre Easybreath®, évitez de le mettre dans le sable. Si le flotteur est bloqué, du sable s’est sûrement glissé entre celui-ci et la paroi qui le guide.

Utilisez une clef que vous passerez à travers les aérations arrières du tuba pour débloquer le flotteur. Puis, rincez le tuba afin d’évacuer définitivement le sable.

Retrouvez cette explication en vidéo, en bas de page.



6. Pourquoi ma respiration est-elle parfois bloquée ?

Si l'arrivée d'air se bloque, c’est que vous avez trop basculé la tête en avant ou qu’une vague est passée au-dessus de votre tête.

Le système Dry top stop water de l’Easybreath® a joué son rôle en évitant que l'eau pénètre à l'intérieur. Votre tuba devait être totalement immergé, donc le flotteur est remonté pour le boucher.
Si vous aviez trop penché la tête en avant avec un tuba traditionnel, vous auriez certainement avalé de l’eau. Il est vrai que tous nos testeurs ont été surpris la première fois !



7. Comment bien clipper le tuba de l'Easybreath® ?

Si vous n’arrivez pas à clipper le tuba sur le masque, c’est qu’il y a du sable au niveau de la connexion entre le tuba et le masque, près du joint ou dans votre tuba.
Cette connexion est millimétrée pour garantir l’étanchéité parfaite entre le tuba et le masque.
En présence de sable, ne forcez pas. Rincez le tuba et le masque. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de sable, avant de refaire une nouvelle tentative de connexion.



8. Pourquoi y a-t-il un léger bourdonnement lorsque je respire ?

Pour éviter la buée et les entrées d’eau, l’Easybreath® possède de nombreuses valves. Lorsque vous respirez, des valves s’ouvrent tandis que d’autres se ferment.
C’est pour cela que le bruit de votre respiration est légèrement amplifié. C’est d'ailleurs le même phénomène qu’avec un détendeur, en plongée bouteille.
Relaxez-vous et respirez naturellement, par le nez, pour profiter pleinement des merveilles des fonds marins.



9. Pourquoi est-ce que je prends l'eau quand je fais des apnées ?

Nous avons développé le concept Dry top stop water avant tout pour éviter que l’eau ne rentre par le tuba quand il y a du clapot, des vaguelettes en surface ou quand l’utilisateur penche trop sa tête en avant. Dans ces mêmes conditions, avec un tuba traditionnel, l’utilisateur pourrait avaler l’eau rentrée dans le tuba : c’est ce que nous voulons éviter.
Ce système Dry top stop water ne fonctionne que lorsque le tuba et le flotteur sont à la verticale.
Lorsque l’on réalise une apnée, au moment du "canard", le tuba se trouve à l’horizontale : c’est donc pendant cette phasetrès précise qu’un peu d’eau peut entrer.



10. Pourquoi ne peut-on pas faire d’apnée avec l’Easybreath® ?

L’Easybreath® a été conçu pour la randonnée palmée en surface (snorkeling) qui représente 90 % de la pratique.
Il n'est pas possible de faire de l’apnée pour différentes raisons :
1) Le système Dry top stop water ne fonctionne pas à l’horizontale, lorsque l’on fait un "canard" ;
2) Le volume d’air contenu dans l’Easybreath® est beaucoup plus important que celui contenu dans un masque traditionnel. Dès 1m de profondeur, la pression du masque sur le visage devient très inconfortable.
3) Lorsque l’on fait des apnées, il est impératif de décompresser, c'est-à-dire de se pincer le nez et de souffler doucement comme si on se mouchait. Et ce, afin d’équilibrer la pression des oreilles pour ne pas se percer les tympans. Avec l’Easybreath®, il est impossible de décompresser, car le nez est de fait inaccessible.



11. Est-ce que la barbe est gênante ?

Oui. Ce qui fait l’étanchéité d’un masque, c’est le contact entre la jupe lisse en silicone et votre peau.
Comme pour un masque traditionnel, la barbe crée des micro-espaces qui permettent à l’eau de s’infiltrer.
 


12. Pourquoi ai-je de la buée ?

Le système exclusif anti-buée par ventilation respiratoire est optimal dans une eau ≥ 18° C.
Il est indispensable de laver à la main et avec du produit vaisselle votre Easybreath® après chaque semaine d’utilisation. En effet, avec l’eau salée et le soleil, votre vitre s’encrasse et finit par fixer la buée sur votre masque.



13. À quoi sert la valve située derrière le cache blanc, en bas du masque ?

Cette valve permet d’évacuer l’eau qui serait rentrée, sans que vous ayez à retirer le masque. Si vous avez un peu d’eau, relevez la tête et l’eau s’échappera automatiquement par cette valve.



14. Pourquoi la sangle ne serre-t-elle plus ?

Si la sangle ne serre plus, c’est que cette dernière n’est pas repassée dans le petit passant élastique qui se trouve le long de la sangle.
Retrouvez cette explication en vidéo, en bas de page.



15. Pourquoi le masque est-il volumineux ?

La première raison est qu’un masque large qui prend tout le visage est la seule réponse efficace qui permet de garantir la promesse de l’Easybreath® : "voir à 180° et respirer naturellement sous l'eau comme sur terre".
La deuxième raison est que l’Easybreath® répond à de nombreuses normes, dont celle des tubas et de l’effort respiratoire. Les dimensions du tuba et du cerclage blanc répondent à cette réglementation (norme EN 1972).



16. Pourquoi le tuba de l'Easybreath® n’est-il pas plus long ?

Contrairement à ce qu’imaginent beaucoup de personnes, le tuba de l’Easybreath® sort davantage de l’eau qu’un tuba traditionnel. Un tuba traditionnel semble plus long, car il part de la bouche, et non du sommet de la tête comme sur l’Easybreath®.
Si vous essayez de respirer à travers un tuba, puis à travers un tuyau d’arrosage, vous comprendrez que plus la longueur du tube est grande, et plus il est difficile de respirer.
Pour garantir un effort respiratoire conforme aux normes en vigueur, nous ne pouvons pas faire un tuba plus long.



17. À quand la taille junior (taille XS) ?

La taille junior est disponible depuis juin 2015.



18. Pourquoi ne peut-on pas utiliser l’Easybreath® pour les entraînements de natation ?

Lorsque l’on pratique la natation, l’effort est beaucoup plus important que lorsque l’on pratique la randonnée palmée. Tout comme la course à pied est un effort beaucoup plus important que la marche. Un entraînement de natation va donc nécessiter un besoin en oxygène important et votre corps va automatiquement basculer en respiration intensive par la bouche. À cette occasion, l’effort respiratoire avec l’Easybreath® va être très inconfortable.



19. Combien de temps dure la réserve d'air de l'Easybreath® ?

L'Easybreath® ne contient pas de réserve d'air. L'air contenu dans le volume du masque ne permet pas une inspiration, c'est le tuba qui joue ce rôle.



20. Comment bien mettre mon masque Easybreath® (tailles XS et S/M) ?

Pour enfiler un masque en tailles XS et S/M, il est important de positionner votre menton à l'intérieur du masque.

 

Cette FAQ a été réalisée grâce aux retours des utilisateurs de l'Easybreath® : n'hésitez pas à nous faire parvenir tous vos commentaires ou interrogations afin de l'enrichir et de partager votre expérience.
 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE